top of page

Les communautés du Mouvement

Dernière mise à jour : 16 janv.

MovNat, Ido Portal, Fighting Monkey ou encore Animal Flow, la diversité de la communauté mondiale du Mouvement a parfois de quoi faire perdre pied le plus néophyte d'entre nous comme le mover le plus aguerri. Pour (re)mettre de l'ordre dans tout ça, interrogeons nous sur ce que proposent ces différents groupes de Mouvement afin d'établir une classification en fonction des influences, des objectifs et des pratiques de chacun.


Mais d'abord, le Mouvement avec un grand M, qu'est-ce c'est ?

Ido Portal en Mouvement

Avant de recenser les différents courants de pratiques associés au monde du Mouvement, il est utile de rappeler que le Mouvement est par essence une pratique aux multiples facettes, dont le but est d'explorer librement les capacités physiques et cognitives de l'être humain.


(Photo : Ido Portal, créateur de la méthode "Movement Culture " pratiquant ici le Floor Work / Ground Movement)


Dans une vision pragmatique du phénomène " Mouvement ", la grande majorité des communautés a pour objectif commun de promouvoir les potentialités du corps en ayant recours à pas ou très peu de matériel (souvent le sol suffit). Le Mouvement vise ainsi à améliorer la qualité des mouvements propres à un sport en particulier ou bien ceux du quotidien avec l'apprentissage régulier de nouvelles compétences encourageant l'adaptation.


" Terminé le prêt à bouger ! "

On constate souvent que les communautés du Mouvement tiennent à se démarquer de la culture du Fitness traditionnel comme l'aérobic, le stretching et même le culturisme, jugée répétitive et cloisonnée, pour se focaliser sur la compréhension et l'exploration du corps (si tu veux en savoir davantage sur le Mouvement clique ici)



Qu'est-ce qui différencie les groupes de Mouvement entre eux ?


À l'image de la pluralité disciplinaire du Mouvement, il existe plusieurs branches et sous-branches disposant de leurs propres codes et préférences, le tout souvent mené par une figure de proue charismatique. Certaines de ces sous-branches se revendiquent d'un groupe plus large autour duquel elles gravitent en partageant les méthodes.


Même si les pratiquants de Mouvement cultivent quasiment tous un lien étroit avec le sol et la nature adaptable de l'être humain, vous ne ferez pas forcément les mêmes mouvements dans un stage de MovNat que dans un cours d'Animal Flow par exemple. Dans le premier cas, vous marcherez peut-être en équilibre sur un tronc d'arbre, tandis que dans le second cas, vous apprendrez un enchainement codifié de mouvements ressemblant à des marches d'animaux.

Cependant, dans les deux cas la nature animale de l'humain tiendra une place centrale qu'on ne retrouvera pas forcément chez les autres groupes tel que FRC (Functional Range Conditionning).


Sans tomber dans une approche réductrice des diverses pratiques du Mouvement, il est possible de différencier les communautés selon principalement deux critères :


- les influences sportives et culturelles

- l'orientation de la pratique : expression, performance, fonctionnalité, santé & bien-être, chaque groupe met en avant les capacités physiques les plus en lien avec leur vision du Mouvement.



On peut compter deux racines principales ayant influencé la suite : l'éducation somatique, dont les influences se retrouvent dans les arts martiaux, la gymnastique et les danses, et de l'autre côté l'Hébertisme qui puise entre autre ses influences dans le parcours du combattant.



A. L'éducation somatique

Les pionniers de cette catégorie ont souvent pour point commun le fait d'avoir excellé dans leur spécialité sportive ou scientifique, puis d'avoir utilisé leur méthodologie de spécialiste au profit d'une approche généraliste du mouvement humain. Dans cette démarche, ces spécialistes ont développé des méthodes visant à améliorer l'aisance à bouger ainsi que les facultés d'apprentissage en plaçant la notion de performance au second plan.



Parmi les personnalités les plus influentes de cette branche du Mouvement, on retrouve le physicien et père du judo en France, Moshé Feldenkreis (1904-1984) dont l'objectif était de remettre en route les processus d'apprentissage commencés dès l'enfance. Trop souvent mis en pause à l'âge adulte, ces apprentissages favorisent la conscience de soi et améliore les schémas moteurs dans le but d'apporter plus de liberté dans le mouvement.


B. L'Hébertisme et la Méthode Naturelle

Un peu plus tôt dans les années 1910, l'hébertisme voit le jour avec Georges Hébert, professeur d'éducation physique et ancien militaire de la marine française, désireux de donner un sens à l'éducation physique au sein de la société. G. Hébert créé alors une méthode qui propose de faire du sport de la façon la plus polyvalente possible dans une optique utilitariste et altruiste. L'hébertisme aussi appelé " Méthode Naturelle " comprend des mouvements, le plus souvent pratiqués en nature, permettant de développer des habiletés telles que la marche, la course, le saut, le grimper, le lever, la quadrupédie, le lancer, l'équilibre, la défense et la natation.




Même s'il existe d'autres racines au phénomène " Mouvement ", il est possible de classer les différents groupes existant aujourd'hui selon l'influence de l'hébertisme ou de l'éducation somatique. Aussi, il est important de prendre en compte l'identité, les motivations et les compétences mises en avant par ces différents groupes (méthodes douces, expression, reconnexion avec la Nature, arts martiaux, etc.).




Classification des communautés du Mouvement



La Movement Culture d'Ido Portal


Description : Il s'agit de la méthode et de la communauté créée par Ido Portal dès le début des années 2000. Issu de la culture de la capoeira, Ido Portal est devenu l'un des coach en Mouvement les plus réputés au monde depuis la victoire éclair de son disciple Conor McGregor au championnat du monde d'arts martiaux mixtes de l'UFC en 2013. Avec sa marche du lézard et ses jeux de bâton, il a mis en lumière la transversalité permise par le Mouvement entre les sports. Depuis, sa communauté ne cesse de s'agrandir à partir de son noyau établi en Israël.

Principales influences : Capoeira, Gymnastique, M.Feldenkreis, Arts Martiaux

Pratiques clés : Handstands, Quadrupédies, Anneaux de gymnastique, Floor Work (déplacements libres au sol)



Note : La méthode d'Ido Portal est parfois qualifiée d'élitiste en raison des mouvements impressionnants qu'elle porte tels que les tractions ou l'équilibre à un bras. Ido Portal rejette cependant ce qualificatif en précisant que sa méthode est tout public mais que tout le monde n'a pas la volonté de mieux bouger ni de sortir de sa zone de confort aussi souvent que la méthode l'encourage.



Autour de la " Movement Culture " gravitent de nombreux groupes de Mouvement aux influences très proches :



Les Fighting Monkey de Jozef Frucek et Linda Kapetanea



Description : Fondé en 2002, Fighting Monkey mélange créativité et expression corporelle dans le but de mieux utiliser son potentiel neuromoteur, de prévenir des blessures et de limiter les effets limitants du vieillissement.

Principales influences : Danse contemporaine, gymnastique, arts martiaux, médecine chinoise.

Pratiques clés : Rythme et coordination, expression, jeux collectifs, balles, 9 SPEEDTOOL.


Note : Les stages Fighting Monkey se distinguent des autres cours de Mouvement par l'omniprésence du rythme et de danses aux allures tribales.




Quelques groupes/personalités proches de la Movement Culture et de l'éducation somatique :


- Tom Weksler (Movement archery ou zen acrobatics)

- Amos Rendao (courses d'obstacles)

- Martha Eddy (Mindfull Movement)

- Aaron Alexander (Body alignment)

- Julie Angel Movement of More (parkour pour tout âge)

- Brandee Laird (Mouvement)

- Strength Side (Mouvement)




Les branches " douces " de l'éducation somatique :

Certaines méthodes sont entièrement dédiées à l'aspect santé, bien-être et conscience corporelle.


Pour ne citer que les plus populaires, on peut évoquer l'Eutonie (qui signifie " le bon tonus ") de Gerda Alexander, la technique Alexander utilisée par certains acteurs/actrices et chanteurs/chanteuses pour l'expression scénique et l'acting, ainsi que la méthode Feldenkreis ou encore l'Antigym de Thérèse Bertherat.




" Être fort pour être utile " G. Hébert, La Méthode Naturelle


La branche " Natural Movement "




La communauté MovNat d'Erwan LeCorre


Description : MovNat place la nature au centre de l'activité, soit en pratiquant en pleine nature soit en ramenant la Nature dans la salle avec des agrès mimant des obstacles naturels (rochers, blocs, lianes, etc.). Des mouvements très polyvalents sont réaliser au service d'une action utile et fondamentale propre à l'être humain telles que marcher, courir, sauter, s'équilibrer, grimper, lever, porter, lancer, attraper, nager et se défendre. Depuis plus de dix ans, MovNat propose également un système de certification permettant aux éducateurs sportifs d'enseigner le Mouvement Naturel. Il existe notamment certaines salles de sport en France qui proposent du MovNat. C'est le cas de Wolf Movement à Montpellier qui en plus du MovNat, a développé sa propre méthode d'entrainement Naturel.

Principales influences : Hébertisme et parkour.

Pratiques clés : barefoot (pieds nus), pratique en nature ou en salle avec agrès de type milieu naturel, quadrupédie.



Note : Le terme néophyte de " PaléoFitness " est parfois utilisé pour décrire le Mouvement Naturel tel qu'il est proposé par MovNat. Cependant, la communauté MovNat n'en revendique pas la paternité et ne se reconnait pas toujours dans ce terme marketing introduit par la chaîne M6 lors d'un reportage sur le sujet en 2010.