top of page

Animal Flow®

Dernière mise à jour : 9 janv.

Tu as déjà vu passer, partout sur Instagram ou TikTok, des gens qui réalisent des chorégraphies à 4 pattes, mimant des animaux ? #animalflow Tu te demandes ce qu'ils font et à quoi ça peut bien servir ? Dans cet article, on t'explique ce qu'est Animal Flow®, ce que ça peut t'apporter dans ta pratique sportive et où pratiquer.


D'abord, un peu d'histoire !


D'où ça vient ?


Animal Flow® est une pratique imaginée par Mike Fitch, préparateur physique américain passionné par le mouvement. Après avoir exploré plusieurs pratiques telles que l'haltérophilie, la Musculation au poids de corps ou le travail aux Kettlebells, il se rend compte à 30 ans que son entraînement ne lui apporte pas entière satisfaction et qu'il ne se sent pas à l'aise dans son corps, malgré sa force et sa musculature.


“Je me sentais déjà vieux à l’âge de 30 ans.” Mike Fitch

Il va alors continuer son exploration en testant des activités physiques plus axées sur le mouvement du corps que sur l'esthétique physique, comme le cirque, le Parkour ou la gymnastique. Il recommence alors à prendre du plaisir dans sa pratique sportive et une idée émerge dans son esprit : créer une discipline capable de répondre parfaitement à ses attentes. C'est à partir de là qu'il commence à développer un système d'exercices physiques allant vers un meilleur accord corps et esprit.



Il commence alors par coacher ses élèves en reprenant des mouvements et des exercices issus du Parkour ou du Breakdance lors des échauffements par exemple. Il utilise également certains exercices comme éducatifs au service de ses coachings. Il avoue d'ailleurs :

"Je n'ai rien inventé ! Je n'ai pas créé les mouvements animaux qui existent depuis des milliers d'années. J'ai simplement rassemblé des mouvements et créé des structures pour les partager de manière simple."
Mike Fitch

C'est d'ailleurs une des premières choses que les instructeurs enseignent lors de la certification Animal Flow® : l'objectif de cette méthode n'est pas de remplacer une activité physique mais plutôt de créer un lien entre toutes et d'être complémentaire avec d'autres entraînements. Ainsi, Mike Fitch n'a pas créé cette méthode pour remplacer le Parkour, la Musculation ou le Yoga mais plutôt pour travailler sur la mobilité lorsqu'on ne fait que de la Musculation, sur le Cardio lorsqu'on ne fait que du Yoga ou sur la force lorsqu'on ne travaille que le cardio, toujours dans un objectif de complémentarité. Freyja Spencer, une des formatrice principale de Animal Flow, nous a enseigné que nous pouvions utiliser cette méthode aussi bien comme échauffement que comme technique d'étirement (en utilisant les form specific stretches) par exemple.




En quoi cela consiste ?


Maintenant qu'on sait d'où ça vient, en quoi ça consiste concrètement ?


Mike Fitch a développé sa méthode autour d'un langage et d'une structure très codifiés. Chaque mouvement respecte une nomenclature spécifique et une séance type sera facilement reconnaissable puisqu'elle suivra une trame bien particulière. De même, le coeur de la séance sera constitué du travail de Flow qui est un enchaînement de postures de base. Un peu comme on pourrait réaliser une chorégraphie de danse classique avec des mouvements de base (rond de jambe, chassé, grand plié, saut de chat, arabesque ...), ici, on va réaliser une séquence basée sur les "form specific stretches" (étirements spécifiques) et les "switches and transitions" (transitions).



Voici ce que tu retrouveras dans une séance d'Animal Flow® :


- un échauffement articulaire global avec un focus tout particulier sur les poignets (puisqu'on va passer la quasi-totalité de la séance sur les poignets)


- les activations : dans cette même dynamique d'échauffement, on va utiliser des positions statiques (isométriques) en les faisant progresser en diminuant les points de contact avec le sol. Il existe 2 positions d'activation : beast et crab qui sont également des postures fondamentales dans le programme global. L'objectif de ces activations est de réveiller le corps et de l'amener à communiquer entre les différentes parties qui le composent. Elles se concentrent sur la préparation du système locomoteur pour le mouvement et sont liées aux sous-systèmes musculaires et aux chaînes qui rendent le mouvement possible.


- les traveling forms (formes de déplacement) : ce sont des mouvements de locomotion animale qui ne sont pas toujours présentent dans les Flow mais qui sont pratiquées lors des séances pour travailler la coordination et l'endurance. Mike Fitch utilise souvent la notion d'animal humain et cela prend tout son sens dans ces exercices imitant le singe, la bête ou le crabe. Cependant, il n'y a pas de place à l'improvisation ici puisque ces formes de déplacement sont enseignées avec des paramètres très précis destinés à améliorer le contrôle moteur du pratiquant.


- les form specific stretches (étirements spécifiques) : ce sont des étirements globaux qui débutent dans une posture animale de base et qui se terminent dans une posture d'étirement en passant par différentes phases intermédiaires. L'objectif de ces form specific stretches est d'encourager la combinaison de flexibilité et de stabilité (mobilité active) dans les articulations du corps. Le but de ces exercices, est ainsi de renforcer le corps dans une large amplitude de mouvement.


- les switches and transitions : sont les mouvements qui permettent de passer d'une posture à l'autre pour former des enchaînements. Avec les postures d'animaux (comme beast et crab par exemple), ils permettent de constituer des Flow.


- les flows : sont des enchaînements de postures et de transitions d'Animal Flow®. Il en existe un infinité et ils peuvent se pratiquer sous forme de chorégraphies pré-établies mais également sous forme de Call-out en temps réel ou de Free-Flow.


La chorégraphie est conçue avec l'intention d'enchaîner les mouvements le plus fluidement possible.

Le call-out quant à lui, implique que l'instructeur appelle les mouvements les uns après les autres tandis que les élèves (les Flowists) suivent les instructions en temps réel. Dans ce cas, l'accent est mis sur le temps de réaction et la précision de réalisation des mouvements.

Enfin, le Free-Flow, comme son nom l'indique, est un flow dans lequel le Flowist est libre de créer sans planification et sans recevoir d'instruction. L'intention peut être mise sur l'endurance, la créativité ou bien sur la méditation par le mouvement.



Animal Flow® en images :



Pourquoi pratiquer Animal Flow® ?


Mike Fitch a développé sa propre méthode en s'appuyant sur 4 piliers principaux.


I / La connexion


L'objectif global du système est d'améliorer la connexion, la communication et la fonction des différentes parties du corps. Par exemple, lorsque les mains et les pieds d'une personne sont en contact avec le sol, en découvrant de nouvelles tâches motrices, l'attention est directement dirigée vers l'intérieur du corps. Chacun est ainsi invité à éprouver son corps et à s'approprier la façon dont il se déplace dans l'espace. Cette capacité à être connecté stimule alors la pleine conscience, la cognition et la proprioception.


II / La performance


Lorsque l'on juge une performance dans un sport ou une activité, on va examiner les capacités physiques nécessaires à cette pratique en particulier. On pense à la force, la puissance, l'endurance, la coordination, l'équilibre, la vitesse, la flexibilité ou bien la mobilité. Et souvent, une discipline sportive va privilégier 1 à 2 capacités en particulier en en délaissant d'autre. Par exemple, un footballeur va principalement travailler sur sa capacité de vitesse et d'endurance, un haltérophile sur la force et la puissance et un yogi sur la flexibilité et l'équilibre. Mike Fitch, au travers d'Animal Flow®, considère le concept de construire un animal humain plus complet et plus performant et cela l'encourage à travailler sur toutes les capacités biomotrices non abordées dans la pratique initiale (la force chez le footballeur ou l'endurance chez l'haltérophile). Comme décrit plus tôt, Animal Flow® a donc été conçu comme moyen de combler les espaces manquants d'un entraînement sportif.


III / La résilience


Le corps humain est une formidable machine qui s'adapte aux changements et qui cherche constamment à devenir plus efficace lors d'une tâche répétée. Autrement dit, nous pouvons utiliser cette capacité en appliquant un stress répété aux différents systèmes du corps (neuronal, endocrinien, musculaire, squelettique, etc.) sous la forme d'un entraînement physique. Cependant, si le stress est trop important ou trop ciblé, l'adaptation peut ne pas suffire et le corps peut tomber dans des schémas délétères pour le système musculo-squelettique, mener à des blessures et tuer le mouvement.

Pour palier à cela, Animal Flow® ajoute de la variété aux mouvements afin de rendre les articulations, les muscles et les tissus conjonctifs plus résilient et réduire les risques de blessures. Il impose au corps des charges variables dans une position quadrupédique afin d'encourager les tissus à résister aux facteurs de stress, à récupérer et à fonctionner correctement sur le long terme.


III / La communauté


L'humain est humain grâce aux interactions qu'il entretient avec ses congénères. C'est un animal social. Nous sommes faits pour nous connecter les uns avec les autres et ces connexions ont un impact positif sur tous les aspects de la santé. Depuis la création du concept Animal Flow®, une des priorités étaient que les participants puissent créer un lien autour de leur expérience partagée. Grâce à cette connexion, la culture de la communauté s'est construite sur le concept de la création d'un environnement dans lequel chacun pourrait se sentir en sécurité pour apprendre et parfois même pour échouer.

Comment trouver un groupe de travail Animal Flow® ?


Même si le concept et la méthode datent de plusieurs années, c'est une pratique qui commence seulement à se faire connaître en France. La majorité des groupes de travail se trouvent à Paris mais il existe de nombreux d'instructeurs répertoriés qui exercent en petit groupe un peu partout dans l'Hexagone. À notre connaissance, il existe un groupe de travail à Marseille et alentours (pour les Bouches-du-Rhônes), l'instructeur est Clem le Coach.


De notre côté, nous ne donnons pas encore de cours d'Animal Flow® à Aix-en-Provence mais pourquoi pas dès le Printemps 2023 !?


>>> Et si tu es un professionnel du sport et que tu souhaites proposer des cours d'Animal Flow® à tes adhérents, contacte-nous !


Dans un prochain article, nous plongerons plus en profondeur dans cette discipline, sur le travail appliqué aux différentes chaînes musculaires et globalement sur tout ce qu'implique cette pratique. Si tu as des questions, qui pourraient nous aider à étayer le prochain article, mets-les nous en commentaire. D'ici là, continue de bouger au quotidien et on te dit à très vite sur Youtube, Instagram, Facebook ou sur ce Blog. :D

12 vues0 commentaire